Navigation Menu+

Paul Laffoley : chaman des temps modernes

Paul Laffoley est un artiste visionnaire et un architecte  représentant le chaman des temps modernes. C’est un vrai intellectuel qui a enduré divers tests de la vie depuis son enfance.

La biographie de Paul Laffoley

Né le 14 Aout 1935, Paul Laffoley est décédé  récemment à l’âge de 80 ans. Il est issu d’une famille catholique irlandaise. Son père était avocat et a enseigné à Harvard Business School. En 1962, il a décroché des diplômes universitaires en philosophie et en histoire d’art. 

A la suite de la destruction des tours de World Trade Center en 2001, Laffoley a participé aux travaux d’architecture, en 2002, pour la réalisation d’un Freedom Tower. Il a déjà travaillé de concert avec le fameux artiste visionnaire et architecte Frederick KIesler.

Paul Laffoley est un auteur  qui a déployé des théories singulières et originales concernant les maisons végétales, la biotechnologie de structures chimiques, des systèmes géométriques, des machines à voyager dans le temps, et tant d’autres qu’il a bien ficelés. Ses capacités techniques et philosophiques lui ont permis d’être sélectionné pour le projet d’architecture nouvelle de Ground Zero.  En 2013, à Kent Fine Art Gallery de New York, son exposition intitulée  « The Boston Visionnary Cell (1971) a été remémorées d’une manière très reconnaissante, puis le 1er Septembre 2013, deux autres performances de Paul Laffoley étaient organisées à Londres suivant une thème « Le guide Alternatif de l’Univers ».

Entre fiction, mysticisme et hyper réalité

Il ne faut pas nier que Paul Laffoley était autiste et muet jusqu’à l’âge 4 ans. A la suite des traitements aux électrochocs il a retrouvé son évolution à la normale. A cet effet, son œuvre s’inspire, dans la plupart des cas, de la science moléculaire, de la biotechnologie, de la science génétique et quantique et de la littérature d’avant-garde.

Il s’est proposé d’engendrer une logique de nature métaphysique unique.  Paul Laffoley, en sa qualité d’artiste, ne sort une toile que tous les 3 ou 4 ans et la toile est inspirée davantage d’une fusion de divers facteurs scientifiques, culturels, ésotériques et technologiques.  Les univers de 33ème dimension sont  visionnés par Paul  Laffoley à travers ses mandalas détaillés du cosmos déployant un plan détaillé de l’espace.